PORTUGAL

Utiliser son drone au Portugal : Ce qu’il faut savoir

drone-portugal

Vous prévoyez un voyage au Portugal et vous comptez utiliser votre drone là-bas ? Super, mais si vous comptez le faire en respectant la loi portugaise, lisez cet article, il vous évitera une grosse perte de temps, croyez-nous !

Etant allés en Algarve au mois de mai 2019, nous étions loin de nous douter que la réglementation avait changé depuis très peu de temps, et qu’elle devenait bien plus complexe. D’ailleurs, retrouvez notre article et tous nos conseils sur l’Algarve juste ici 😉 

D’après ce qu’on a pu lire à droite à gauche, avant, il suffisait d’envoyer un mail à l’ANAC (Autoridade Nacional da Aviação Civil), et le tour était joué. Mais ça, c’était avant… Enfin bon, pas de panique, il suffit de s’y prendre bien à l’avance (au moins 1 mois avant), et tout ira bien. Vous êtes prêts ? On y va !

VOANABOA : L’application indispensable

Tout d’abord, il y a un site internet à connaître : https://www.voanaboa.pt/. Sur ce site vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur la réglementation, mais vous allez voir que ça fait beaucoup d’infos d’un coup. C’est pour cela que l’on a écrit cet article 😉 Si après avoir tout lu, vous avez encore des questions, n’hésitez pas à contacter l’ANAC par mail (drones@anac.pt) ou à nous contacter également, nous avons fait la démarche et avons eu une réponse très complète de leur part.

Sur ce site, vous trouverez des règles de base à savoir, qui sont globalement les mêmes qu’en France. L’ANAC l’appelle le « CÓDIGO DRONE », vous pouvez les retrouver ici : https://www.voanaboa.pt/codigo-drone

Sur cette page vous trouverez ce qu’il faut faire/ne pas faire avec son drone, mais également une carte interactive du Portugal avec des zones, un peu comme en France mais avec beaucoup moins de zones restrictives haha. Il existe une application sur les Stores avec la carte interactive, elle s’appelle Voanaboa, téléchargez-la, c’est bien utile 😉

Image 1

Cette carte est simple, elle délimite les zones de restrictions pour les vols de drone au Portugal. Il vous suffit de cliquer sur une zone pour connaître la restriction (avec un petit coup de Google traduction si vous ne parlez pas portugais). Si par exemple, on zoome sur l’Algarve 

Image 2

La zone rouge correspond à la zone de manœuvre des avions pour l’aéroport de Faro. Vol de drones interdit dans cette zone, lorsque vous atterrirez là-bas, vous allez vite comprendre pourquoi 😉

Les zones bleues (rectangulaires et circulaires) correspondent à des périmètres autour d’un aérodrome / héliport / aéroport. Dans certains cas, le vol de drone est toléré jusqu’à une certaine hauteur, dans d’autres cas il est nécessaire de contacter l’aérodrome en question au préalable.

Même chose pour le rectangle orange qui englobe le périmètre autour de l’aérodrome de Portimao.

Il reste 2 grandes zones oranges qui suivent les côtes au sud-est et à l’ouest de l’Algarve. Cela correspond respectivement à deux grands parcs naturels, Ria Formosa et Sudoeste Alentejano e Costa Vicentina. Ces zones protégées relèvent de l’autorité de l’ICNF (Instituto da Conservação da Natureza e Florestas), qu’il faudra contacter si vous souhaitez survoler une zone de ces réserves naturelles.

Pour faire la demande de survol d’une de ces réserves, cliquez sur la zone correspondante sur la carte interactive sur https://voanaboa.pt/codigo-drone, une boîte de dialogue s’ouvre sur la gauche de l’écran, et vous pouvez télécharger le formulaire en anglais en cliquant sur le 2ème lien, Ou alors téléchargez le juste ici

Il vous faudra remplir ce document, et le renvoyer par mail à rtn@icnf.pt avec une carte des zones que vous voulez survoler pour qu’ils étudient votre demande. Vous recevrez une réponse environ 10 jours plus tard. Bon pour notre part, ça a été non, donc nous n’avons pas pu utiliser le drone dans ces zones…

Dans le cas où votre but est uniquement de faire voler un drone de – de 25kg, il suffit de respecter le « code drone » et cette carte et vous pouvez y aller.

Mais attention, si :

  • Votre drone pèse plus de 25kg, il faut contacter l’ANAC pour qu’elle vous délivre une autorisation de vol.
  • Vous comptez survoler une plage, il vous faut l’autorisation préalable de la capitainerie locale. Il suffit de leur envoyer un mail, vous trouverez les contacts sur ce site : http://www.amn.pt/DGAM/capitanias/Paginas/Capitanias.aspx
  • Votre drone est équipé d’une caméra, vous ne pouvez pas prendre « de photographies aériennes et ne filmez pas sans avoir au préalable contacté l’Autorité aéronautique nationale – Armée de l’air (www.aan.pt). Les règles relatives à la capture d’images et à la réalisation de vidéos sont régies par leur propre législation, qui nécessite une autorisation de l’autorité compétente : AAN – Air Force (www.aan.pt). » Extrait du code drone.

Prendre des photos et vidéos de drone au Portugal

C’est là que ça se complique. Bien évidemment, quand on vient avec un drone, on souhaite ramener des souvenirs avec des jolies photos et/ou vidéos, mais pour cela, il faut l’accord de l’AAN (Autoridade Aeronáutica Nacional).

Pour cela, il faut s’inscrire sur l’e-AAN (https://www.aan.pt/subPagina-AAN-001.005.005-aeronaves-nao-tripuladas-drones).

Comment faire ? 

1- Cliquez sur le lien ci-dessus, puis cliquez sur e-AAN
Image 4
2- Créez un compte
Image 5

Vous allez arriver sur une page avec des informations à compléter

Image 6
3- Remplissez-les différents champs.

Pour information, le NIF correspond au Numéro d’Identification Fiscale, que vous trouverez sur vos avis d’impôts, et le BI/CC/NIPC correspond à votre numéro de carte d’identité. Lorsque tout est rempli, cliquez sur « Register ».

Vous allez rapidement recevoir un mail de confirmation, avec votre mot de passe pour la plateforme et une pièce jointe, qui est un document à compléter. Ce document est une déclaration sur l’honneur comme quoi les informations renseignées sont vraies. Il faut donc imprimer ce document, le signer et l’envoyer… par la poste ! Oui oui ^^ à l’adresse :

Gabinete da Autoridade Aeronáutica Nacional

Avenida da Força Aérea Portuguesa, n.º 1

2614-506 Amadora.

Nous avons eu différents retours plus récents, et apparemment, la signature électronique est maintenant possible. Ce qui devrait accélérer la procédure 😉

Une fois que le document est envoyé, comptez 2 semaines avant d’avoir des nouvelles par mail. Ils vous renverront un mail comme quoi votre enregistrement est bien pris en compte, et que vous pouvez désormais soumettre vos demandes de zones à survoler.

En attendant cela, vous pouvez prendre de l’avance et déjà enregistrer des informations. Il faut vous connecter à votre espace sur l’e-AAN avec votre adresse mail et le mot de passe que vous avez reçu.

Vous arriverez sur cette page :

Image 7
4- Remplir son espace e-AAN

Dans le menu de gauche, vos informations de « Contacts » et « Adresses » sont déjà remplies. Si vous avez une assurance spécifique pour l’utilisation de votre drone, vous pouvez la rentrer dans « Insurances » (ceci n’est pas obligatoire).

  • Déclarer un pilote → Vous allez devoir déclarer 1 ou plusieurs pilotes. Cliquez sur « Pilots », puis sur « Add » pour créer un nouveau. Vous avez simplement quelques informations de base à entrer pour pouvoir enregistrer un pilote.

  • Déclarer son drone → Vous allez également devoir déclarer un drone. Cliquez sur « RPAs », puis « Add ». 
Image 8

Vous allez devoir renseigner de nombreuses informations concernant votre drone, marque, nombre de moteurs… Seuls les renseignements dotés d’un astérisque rouge sont obligatoires. (Vous pouvez vous aider de la fiche technique de votre appareil si vous ne connaissez pas tout).

Concernant le « Registration number », cela n’est pas encore effectif pour le moment. Quand la nouvelle loi sera intégralement passée, ce numéro sera obligatoire pour les drones pesant entre 250g et 25kg. Il sera délivré par l’ANAC. Mais pour le moment, il suffit d’écrire NA dans la case en question.

 

Dès la réception du mail de confirmation de l’enregistrement, vous pourrez enregistrer des demandes de survol de zones. Bien évidemment, il est inutile de faire des demandes pour des zones interdites sur la carte interactive de Voanaboa.

Enregistrer ses zones de survol sur e-AAN

Pour cela, reconnectez-vous sur la plateforme e-AAN, et dans le menu de gauche, cliquez sur « Areas », puis sur Add. Vous arrivez sur un formulaire à compléter (et oui, encore un !). Ce n’est pas grave, on a l’habitude non, c’est bien la France le pays de la paperasse administrative 😉

Ici, il y a 2 cas de figures :

Le premier, dans le cas où vous ne souhaitez pas survoler les plages.  Prenons l’exemple dans le cas où vous voulez survoler Pego do Inferno, voici globalement ce qu’il faudra compléter :

  • District de la zone : Faro pour l’Algarve
  • Comté dans lequel se trouve la zone : pour cela, une technique. Tapez « Pego do Inferno » sur Google, il vous affiche l’adresse : Estr. EN514-2, Tavira, Portugal.

Image 9

Donc Pego do Inferno est dans le comté de Tavira.

  • Le drone que vous avez enregistré
  • Le pilote que vous avez enregistré
  • Les dates auxquelles vous voulez effectuer le vol
  • L’intervalle de temps (plus précis ou alors du lever au coucher du soleil)
  • Le type de contenu que vous voulez prendre
  • L’objectif du vol
  • Le destinataire du contenu
  • Et pour les images aériennes, l’endroit où vous les publierez (réseaux sociaux, blog…)

Vous pouvez zoomer sur les images, c’est pré-rempli 😉

Image 10

N’oubliez pas de cocher la case en bas à droite, et cliquez sur « Save ». Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre demande de survol.

Le deuxième cas est celui où vous voulez survoler des plages (assez fréquent en Algarve quand même ^^). Il va falloir être un peu plus précis par contre. Lorsque vous cochez la case « Yes », de nouveaux rectangles à compléter apparaissent (Super !) :

  • Zone : Nord, Sud, Centre, Madère ou Açores.
  • La capitainerie concernée par la zone en question (pour les capitaineries à site)
  • Le type de zone : Circulaire, rectiligne ou polygonale, et les données à remplir derrière changent selon le type de zone. Sincèrement, polygonale est plus rapide à remplir 😉 (D’après des retours récents, certains ont eu des refus en choisissant polygonale, mais leur demande ont été acceptée en choisissant « circulaire », à vous d’essayer)
  • La hauteur à laquelle vous comptez voler (regardez bien sur le site https://www.voanaboa.pt/ si vous avez des restrictions de hauteur.
  • Et les coordonnées précises de la zone de survol. Pour cela, un conseil : par exemple, vous souhaitez survoler la Praia do Camilo à Lagos. Cliquez sur « Choose », puis écrivez directement « praia do camilo ». Sélectionnez la dans la liste de suggestions, puis cliquez sur « Add ». Et voilà !

Image 11

  • Sachez que vous pouvez ajouter d’autres zones ! Par exemple, vous comptez utiliser le drone à Praia do Camillo et à Praia da Batata, pas besoin de faire 2 demandes distinctes 

Image 12

  • Pour les autres cases à remplir, c’est la même chose que le cas 1 de Pego do Inferno 😉 (Voir premier onglet)

Voilà ce que cela donne, vous pouvez zoomer sur l’image, c’est pré-rempli 😉

Image 13

N’oubliez pas de cocher la case en bas à droite, et cliquez sur « Save ». Vous allez recevoir un mail pour confirmer votre demande de survol.

Lorsque la demande aura été traitée, vous recevrez un nouveau mail, que la zone ait été validée ou non. Lorsqu’elle est validée, reconnectez-vous sur l’e-AAN pour télécharger l’autorisation au format PDF et l’imprimer (dans « Areas », l’icône de téléchargement se trouve tout à droite).

Voici un récapitulatif des différentes étapes pour faire voler votre drone au Portugal (-25kg) :

  • Proximités d’héliports / d’aérodromes / d’aéroports (zones bleues de la carte) : contacter l’aérodrome en question
  • Plages : contacter la capitainerie responsable de la plage en question, contacts sur http://www.amn.pt/DGAM/capitanias/Paginas/Capitanias.aspx
  • Réserves naturelles (zones oranges de la carte) : envoyer le formulaire à l’ICNF
  • Créer un compte sur l’e-AAN, où il faudra enregistrer des données sur le pilote et le drone.
  • Soumettre les différentes zones de survol à l’avance, et recevoir la validation.

C’est tout pour les démarches (Même si c’est déjà pas mal 😉 ) On espère que cet article vous aura plu et surtout qu’il vous sera utile ! Nous avons essayé d’être le plus détaillé possible pour vous faciliter les démarches, mais si vous avez des questions n’hésitez pas à nous les poser en commentaires, on se fera un plaisir d’y répondre et de vous aider ! 🙂 

5 (100%) 3 vote[s]

14 Comments

  • Visiter l'Algarve : 1 semaine au Sud du Portugal - Notre monde à deux

    […] pouvez retrouvez notre article sur la réglementation sur les Drones au Portugal pour pouvoir voler avec drone en toute légalité […]

    Reply
  • Thomas

    Bonjour,
    Je possède un mavic 2 pro qui pèse 907g donc si j’ai bien compris votre article je n’ai pas besoin d’autorisation pour me rendre en Algarve juste à suivre la réglementation comme en France.
    Je vais me rendre à Faro en avion avec Transavia, je vais mettre mes batteries dans un sac lipo comme ça je pense que je n’aurait pas de problème à l’aéroport.
    Merci pour votre retour.

    Reply
    • notremonde_adeux

      Bonjour 😉

      Etant donné que tu possèdes le Mavic Pro 2, il est équipé d’un dispositif permettant de prendre des photos et des vidéos. Par conséquent, tu dois faire les démarches et t’inscrire sur la plateforme e-AAN, en plus de respecter le règles de base et la carte voanaboa.

      Pour créer le compte, tout est expliqué dans l’article, mais si tu as malgré tout des questions, n’hésite pas à nous le dire, ça peut profiter à d’autres personnes également 😉

      Reply
  • Jean-Christophe

    Un immense merci pour cet article très documenté et qui clarifie vraiment les choses tant les différentes procédures sont complexes !

    Nous partons au Portugal en octobre et je vais commencer à préparer toutes ces demandes administratives ! Je voudrais notamment voler et prendre des images à Sintra, mais c’est une zone naturelle…

    Je pense que j’aurai probablement des questions à vous poser ^^

    Merci encore !

    Reply
    • notremonde_adeux

      Nous sommes vraiment ravis que l’article t’ai aidé ! 😉 C’est vrai que dès que les démarches deviennent nombreuses, ça devient tout de suite plus difficile.

      Pour les vols à Sintra, si c’est une réserve naturelle il faut que tu fasses la demande pour les zones spécifiques en envoyant le formulaire à l’ICNF (Le lien du formulaire est dans la catégorie « zone orange » en début d’article). Ce n’est pas sûr qu’ils acceptent mais sait on jamais 😉

      Ah n’hésite pas si tu as des questions 😉

      Reply
      • Jean-Christophe

        Oui je vais faire la demande à l’ICNF, on verra bien ce qu’ils répondent.
        Je pensais attendre d’avoir l’accord de l’AAN pour le faire histoire de dire à l’ICNF que j’ai l’accord de l’AAN.

        Je vous ai écrit aussi en MP sur instagram 🙂

        JC

        Reply
        • notremonde_adeux

          Nous allons voir sur Instagram alors 😉

  • G'kar

    Bonjour,

    Merci pour ces informations .. c’est quand meme lourds comme procédure !!

    Sinon les liens vers voanaboa.pt ne fonctionne pas … en effet leur site n’autorise pas le www. qui est présent dans vos liens.

    Reply
    • notremonde_adeux

      Merci pour l’info, nous allons modifier ça 😉

      Reply
  • Jonathan

    Bonjour,
    Merci pour votre article. Il m’a énormément aidé pour avoir mes autorisations de vol à Lisbonne. Concernant la déclaration sur l’honneur, il est à noter que si l’on est muni d’une signature électronique (ce qui était mon cas), la déclaration peux s’envoyer directement par mail et tout se valide en moins de 2h (véridique) au lieu des 2 semaines.
    Encore merci,
    Jonathan

    Reply
    • notremonde_adeux

      Oui nous avons eu d’autres retours concernant la signature électronique. Ce n’était pas encore possible lorsque nous avons fait nos démarches. Mais nous allons l’ajouter dans l’article. Merci 😉

      Reply
  • Dam Newvil

    Demander « polygonale » n’est pas du tout la plus facile à remplir. Mes demandes sont refusées car il faut rentrer TROIS points GPS, un vrai cauchemar cette option !

    Reply
  • Dam Newvil

    EDIT: Oui je confirme je viens de recevoir la réponse du gars qui délivre toutes les autorisations et qui me demande des précisions. Je lui ai demandé de mettre « circular » (distance horizontale 500m) à la place de toutes les « polygonal » et tout a été approuvé. Donc contrairement à ce que dit l’article, choisissez CIRCULAR si vous voulez pas vous prendre la tête à faire une triangulation de coordonnées gps. Par contre attention, petite frayeur : quand on va voir les réponses sur le site tout est marqué « DEFERRED » (« reporté ») même si les réponses sont positives.

    Reply
    • notremonde_adeux

      Merci pour ton retour, nous allons ajouter une petite note à cet article pour corriger ça 😉 Cela dit, nous n’avions eu aucun problème en choisissant l’option « polygonale » (choisit un peu au hasard c’est vrai … 😅)

      Reply

Laisser un commentaire